Podcast Circular Metabolism #6 - Derrière les coulisses du plan Economie Circulaire de Paris

Dans le sixième épisode du Podcast Circular Metabolism, nous avons pu échanger avec Thierry Mareschal, chargé de développement de l’économie circulaire à la Ville de Paris. 

Thierry fait partie de l’Agence d’Écologie Urbaine, Service Environnement de la ville de Paris qui a pour but de piloter des plans environnementaux tels que le Plan Climat Énergie, Plan Biodiversité ou encore le Plan Économie Circulaire, mais aussi d’assurer la cohérence entre ceux-ci ainsi que de mobiliser les acteurs qui rendent ces plans opérationnels.

Dans cet épisode, nous aurons accès aux coulisses d’une administration qui a mis en place une stratégie en économie circulaire. Comme pour beaucoup d’autres villes, un tel parcours n’est possible qu’avec une volonté politique forte et dans le cas de Paris, c’est Anne Hidalgo, maire de Paris, qui a initié ce mouvement. 

Pour opérationnaliser cette idée, l’Agence d’Écologie Urbaine a organisé en 2015, les Etats Généraux de l’Economie Circulaire réunissant plus de 200 acteurs et donnant naissance au livre Blanc de l’Economie Circulaire du Grand Paris qui comporte 65 recommandations. L’enjeu fut ensuite de transformer ce livre blanc en une politique municipale et un plan d’action d’économie circulaire avec une gouvernance, un calendrier et des moyens. 

En 2017, la première feuille de route d’Economie Circulaire de Paris voit le jour avec 15 actions 5 axes prioritaires : premièrement la construction et l’aménagement, deuxièmement la réduction, le réemploi, la réparation et la réutilisation, troisièmement le soutien aux acteurs, quatrièmement la commande publique et finalement un cinquième axe concernant la consommation responsable. Fin 2018 une deuxième feuille de route est adoptée au conseil de Paris avec tout autant d’actions mais ouvrant les thématiques sur la sensibilisation, l’éducation, l’administration responsable, les activités culturelles et événementielles et le bouclage des flux au niveau très local.

 Nous discutons également du rôle particulier de Paris, en termes de gouvernance et de gestion des flux, puisqu’il s’agit à la fois d’une commune, d’un département et d’un des 12 territoires de la Métropole du Grand Paris fraîchement créée début 2016. Il est en effet nécessaire de collaborer entre les différentes échelles puisque Paris est très dépendant de son hinterland et les acteurs qui transforment et bouclent les flux se trouvent à la périphérie. 

Un des moyens pour collaborer entre les différents territoires est d’échanger sur les meilleurs pratiques entre les administrations et les acteurs économiques. Par exemple, Paris collabore de manière étroite avec Plaine Commune, un autre des 12 territoires du Grand Paris parce qu’ils ont fait du BTP (secteur de la construction) un axe majeur de leur stratégie économie circulaire et qu’ils partagent des enjeux similaires. 

Pour finir, je n’ai pas pu m’en empêcher de demander à Thierry, comment il voyait l’interaction des plans opérationnels tels que l’économie circulaire avec le monde académique. Selon lui  le monde académique a une vision sur des temps plus longs que les préoccupations d’une mandature, mais cette réflexion à long terme joue un rôle complémentaire à l’action municipale car peut  aider à anticiper les tendances futures. La recherche permet également de projeter les résultats et les impacts des solutions envisagées ou mises en place aujourd’hui afin d’éviter les fausses idées et offrir une meilleure aide à la décision pour les différents acteurs.

 

Pour nous aider à améliorer notre podcast et profiter des prochains épisodes abonnez-vous sur votre application favorite comme iTunes,Stitcher,Spotify et Youtube et n’hésitez pas à nous y laisser un commentaire. 

 

Pour écouter/voir cet épisode voir ci-dessous:

 

Vous pouvez écouter l'épisode sur votre application favorite: iTunes ; Stitcher ; Spotify